Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2015

hors-pistes

 

 

moutons.jpg

 

Hors-pistes

Maylis de Kerangal - Tom Haugomat

éditions Thierry Magnier

Jeanne Robillard galerie

 

Tom Haugomat a travaillé librement autour du thème de la montagne. C'est le principe de cette collection un peu particulière : l'illustrateur est invité à suivre son inspiration. Une fois que les images sont terminées, l'auteure s'en empare et les organise comme elle veut pour inventer une histoire.

Oui, c'est un album hors-pistes. Mais si chacun a travaillé de son côté, l'alchimie a bel et bien fonctionné ! « Respire maintenant. La montagne. On y est. » Un jeune garçon ouvre les yeux : le récit commence. Brutal, glacial, un courant d'air suffit à nous transporter au pied des pistes, au cœur de l'immensité, sensation apaisante et enivrante. Sommets enneigés, crêtes escarpées, crevasses vertigineuses, c'est dans ce paysage sans limite que Maylis de Kerangal écrit l'histoire de cet adolescent qui va vivre, grâce à son ami Bruce, bien plus qu'une virée en montagne : une aventure intérieure, une histoire d'amitié, un conte initiatique. Chaque page se lit comme le nouveau chapitre d'un roman. Les émotions, condensées, se vivent au présent et se ressentent intensément. Les formes découpées à l'ordinateur se révèlent en profondeur sous les couches de la sérigraphie et la superposition des couleurs creusent l'image pour un voyage en trois dimensions. Les jeux de cadrages multiplient les points de vue, accentuant les éléments, calmes, hostiles, imprévisibles, qui bouleversent le blanc des pages comme l'esprit du jeune héros. Un hymne à la montagne, comme un souffle pur, une bouffée vitale, un refuge aussi risqué qu'inespéré. Un projet hors des sentiers battus, où tout se crée dans un hors-champ pour un album hors du commun.

 Lucie Charrier

 

hors_piste_ext.jpg

 

 

11:12 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

10/01/2015

Les Frères Moustaches

"Le soleil brille toujours. Et d'autres Frères Moustaches arrivent. Avec de nouvelles marionnettes, de nouvelles cabrioles et de nouveaux fous rires.

Il n'y aura jamais assez de bataillons pour chasser les ombres.Jamais assez de baillons pour faire taire ceux qui disent non. Jamais de prison assez grande pour enfermer les Frères Moustaches du monde entier."

Alex Cousseau et Charles Dutertre

Editions du Rouergue

 

 9782812605802FS.gif

 

 

 

  " Les Frères Moustaches "

Un très bel et très subversif album qui parle du rire comme arme contre l'oppression.

à recommander absolument par les temps qui courent !

11:22 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

28/12/2014

allez, zou !

couv-allez-zou.jpg

 

 allez, zou !

Edward Sananikone

Aurore Petit

Editions Sarbacane

C'est le grand jour. Perché sur le balcon, au dernier étage d'un immeuble, un oisillon s'apprête à sauter. Encouragé par toute la famille, il se lance. « Allez, zou ! » Une plongée vers l'inconnu...car l'apprenti ne sait plus ce qu'il doit faire ! Heureusement pour lui, les voisins sont à leur fenêtre et chacun lui prodigue de précieux conseils. Aidé, supporté, gonflé par tant de bienveillance, l'oiseau reprend ses esprits, relève la tête, retrouve des couleurs, prend confiance et bat enfin des ailes au rythme de ce carnaval des animaux qui enfle de palier en palier ! De haut en bas, puis de bas en haut, la lecture de cet album est guidée par un grand et haut format où l'on plonge tout entier. Aurore Petit propose un dessin simple et joyeux où la ligne claire s'harmonise à ses couleurs fétiches traitées en aplat. L'arrivée d'un tout petit, le premier saut dans le grand bain, le départ du nid familial, un thème ici abordé en fanfare, avec pile ce qu'il nous fallait de joie, d'innocence et de bonne humeur ! Bravo ! Bravo !! Bravo !!!

Lucie Charrier

 

allez-zou-p12-13.jpg

 

22:05 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

20/11/2014

Couleurs

 

_couv_couleurs_blancSIMU.jpg

Couleurs
Pittau – Gervais
Albin Michel Jeunesse

Il est blanc le livre des couleurs de Pittau et Gervais. Il est lourd et épais. Comme cet éléphant dont les contours se dessinent sous la caresse. Imposant, mais discret, pour l'instant. Le titre est écrit en rouge. Rouge sur blanc, c'est voyant. Les albums de Pittau et Gervais jouent avec les contrastes, les évidences et les surprises. Ces deux-là communiquent avec les plus petits grâce à un vocabulaire simple et efficace, ici un pochoir unique sert de motif, et la proposition est évolutive. Sur un papier bien épais, le petit lecteur découvre la couleur. Une à la fois. Puis deux, puis trois. Il manipule ensuite des plastiques colorés et fait des mélanges, il voit, il fait, il comprend. Et maintenant il peut jouer : des caches à soulever, des couleurs à mémoriser, le vide se rempli, le blanc devient noir, les éléphants se parent ! Les bases maîtrisées, les dernières pages invitent à compter, à modifier, à raconter, les éléphants apparaissent, se multiplient, changent de côté, se rencontrent, se costument pour un festival de motifs et de couleurs ! Attentifs aux capacités de leurs jeunes lecteurs, Pittau et Gervais donnent ici une leçon de peinture, alliant la pédagogie à la fantaisie : un apprentissage des couleurs qui invite à s'en emparer pour mieux s'amuser, inventer, grandir et réenchanter le monde !

Lucie Charrier

COULEUR-1.jpg

COULEUR-2.jpg

10:00 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

16/10/2014

L'heure bleue

 

IMG_20141016_163636.jpg

 

L'heure bleue
Ghislaine Herbéra
éditions MeMo

Il est l'heure. L'heure d'écouter l'histoire, l'heure de jouer une dernière fois, l'heure de ranger ses outils, de sortir du bain, de passer à table... pour Nin, Nestor, Nana, Nora, Noé et Nelson, c'est la fin de la journée qui sonne. Mais pour Nomi le tout petit, la tristesse grandit. C'est l'heure bleue, l'heure du chagrin mystérieux... Transmises de bouches à oreilles, de générations en générations, les explications des « pleurs du soir » des nourrissons, évoquent tantôt le coucher du soleil, l'influence de la lune, la fatigue ou le stress, oscillant entre réalité et croyance, savoirs et secrets de grands-mères. Démuni, chaque parent qui a vécu ces instants, aimerait croire à n'importe quel remède. Mais il sait aussi que Ghislaine Herbera a su saisir ce moment. Le dessin, la construction du récit comme le traitement des couleurs, parfaitement maîtrisés, décrivent ce sujet rarement traité dans les albums. Un lent travelling nous laisse découvrir un à un les membres de cette famille qui s'active, anime la maison et tente de retarder l'heure ; une agitation adoucie par les nuances bleutées, rosées, jaunies, comme par les lignes et les arrondis. Ghislaine Herbera désamorce cet épisode grâce à la tendresse collective et l'attention instinctive, elle nous enveloppe de sa nuit, nous sommes apaisés, comme Nomi...qui s'est endormi.

Lucie Charrier

11:34 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

04/09/2014

La Grosse Bête

 

 

La-grosse-bete-copie-1.jpg

 

 

La Grosse Bête
Pénélope Jossen
l'école des loisirs

Il était une fois une très grosse bête, très féroce. Et une toute petite bête pas féroce du tout. Dans ce petit album au format carré, peur, pouvoir et rapport de force sont abordés par le récit comme par l'image de la manière la plus accessible et la plus efficace qu'il soit. Minimaliste, le dessin se révèle par l'incroyable expressivité des personnages, l'énergie déployée dans quelques coups de pinceaux et le talent de cette illustratrice à occuper l'espace, tantôt en traçant une simple ligne d'horizon, tantôt en débordant de couleurs vives. On aime cette grosse bête, son gros rugissement, ses gros yeux et ses méthodes de grosses brutes autant que cette petite bête, obstinée et drôlement chanceuse, qui sera sauvée par le gong...Une histoire vieille comme le monde racontée ici avec fraicheur et simplicité, où s'échangent tendresse et cruauté, dominants et dominés.


Lucie Charrier

 

 

grossebete.jpg

 

21:38 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)