Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2016

Koi ke bzzz ?

Unknown-1-1.jpg

                                                         Koi ke bzzz ?

                                                                 Carson Ellis

                                                                   Hélium

 

Une petite pousse est sortie de terre. Une coccinelle, un scarabée et un hanneton s’interrogent. Grimper, construire, s’installer ? Les petites bêtes du jardin ont trouvé leur nouvelle maison ! Au rythme des saisons, sous le cocon d’un futur papillon, la bicoque s’agrandit, suscitant la curiosité ou l’appétit, attirant milles pattes et autant de bruissements. Car au-delà des coups de pinceaux irréprochables de Carson Ellis, c’est bien le texte qui se donne en spectacle. Déjà, sur la couverture, paré de rouge et calligraphié, le titre bourdonne : Koi ke bzzz ? Plus loin, les bruissements d’ailes, les claquements de mandibules ou les frottements d’antennes sont autant de Poot unk plonk ? Za zu pat ! ou Tac ! Tac ! Au lecteur d’entrer en scène et de lire à voix haute ce discours inaudible, de hausser le ton de ces voix invisibles, puis soudain de se taire sous le silence de l’hiver… Quel délice pour la langue ! Mazet Turlitiboot ! L’oreille s’habitue vite et nous voilà capable de converser avec une libellule ! Carson Ellis profite du l’évidence du récit pour y ajouter une complexité inédite : la toile de fond du paysage évoluant au gré des saisons devient ici le décor d’un incroyable opéra. Petits et grands spectateurs partagent un moment unique : à égalité dans l’apprentissage, ils profitent ensemble des sonorités du langage comme de la beauté des images.

Lucie Charrier

Unknown-2-1.jpg

10:37 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

29/11/2016

Mille milliards de pères noël

004489405.jpg

Hiroko Motai - Marika Maijala

Cambourakis

Novembre 2016

5 ans et +

 

Il y a très longtemps, il n’y avait qu’un seul père Noël au monde. Parce qu’il y avait très peu d’habitants sur la Terre. Mais, peu à peu, le nombre de gens augmenta, le nombre d’enfants aussi.

La réponse était donc là. La réponse à la question que l’on s’est posé lorsqu’on a eu environ six ans. Puis sept. La réponse à la question qu’on a redoutée et qu’on nous a posé des années plus tard. Car oui bien sûr, personne n’est dupe : le Père Noël ne peut pas faire le tour de la Terre en une seule nuit. Un seul Père Noël pour près d’un milliard d’enfants ? Non, vous non plus vous n’y avez jamais cru !

Alors voilà comment le Père Noël se dédoubla, une fois, puis deux puis trois, voilà aussi pourquoi personne ne le voit, voilà enfin dévoilée la vérité sur son identité et voilà pour de bon la raison qui nous éclaire sur nos petites attentions en cette saison.

Des pointus verts pour les sapins, des pointus rouges pour les bonnets, des gribouillis pour les barbes fournies, la craie grasse de cette illustratrice finlandaise diffuse les couleurs de l’hiver avec énergie et douceur. Ce petit album nous fait l’effet d’un flocon de neige : un puissant sentiment d’enfance nous submerge, une légèreté évidente nous touche, un rire nous envahit et la magie opère.

Lucie Charrier

09:08 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

08/11/2016

Sous mes pieds

                              Sous mes pieds

                                                              Emmanuelle Houssais

                                                                                                             Les éditions du Ricochet

sousmespieds1.jpg

 

Perce-oreilles, coccinelles, punaises vertes et abeilles à miel, un monde existe juste sous nos yeux. Plus bas, sous les brindilles, ça fourmille ! Et plus profond encore, est-ce que tout le monde dort ?

Mars. C’est le printemps ! Des milliers d’étranges animaux se réveillent du sommeil de l’hiver. Sous nos pieds, le sol est vivant !

Regardons ce qui change. D’un peu plus près. Approchons-nous de l’imperceptible et comprenons comment tout ceci s’organise, s’imbrique, se fait et se défait à chaque saison. Cet album aux larges doubles pages se penche sur l’infiniment petit. En haut, en bas, la ligne d’horizon pour milieu, nous sommes spectateurs, observateurs, naturalistes ! Il y a tant de choses à voir… hypnotisés par cette colonie de fourmis, nous suivons les chemins sous terrains ; levons le nez pour regarder s’envoler un papillon puis repartons jouer à cache-cache dans les galeries et les terriers. Oiseaux, insectes, plantes et rongeurs travaillent côte à côte : labourent, fertilisent, nourrissent le sol… il y a tant à apprendre !

Précis et coloré, le dessin d’Emmanuelle Houssais est une initiation à un regard scientifique. Entre l’album et le documentaire, nous y retrouvons la joie de la découverte, les après-midi au fond du jardin, les élevages d’escargots et les dissections d’araignées. A hauteur d’enfant, cette beauté n’est pas encore devenue trop infime, Emmanuelle Houssais nous pousse à rester à genoux, et pour une fois, à ne pas regarder beaucoup plus loin que le bout de notre nez !

 Lucie Charrier

sousmespieds2.jpg

09:40 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

12/10/2016

Harry Potter: L'enfant caché !!!

 

HP8_14.jpg

 

Ce n'est un secret pour personne, la saga d'Harry Potter va s'enrichir d'un nouvel opus !

"Harry Potter et l'enfant maudit"

Alors, rendez-vous le 14 octobre !!!

14:04 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

29/06/2016

Roman d'été !

 

aquaboys.jpg

Moi et les Aquaboys

Nat Luurtsema

Gallimard

A partir de 13 ans

 

Elle a du mal à l'admettre mais Lou est une « ex-nageuse ». A 15 ans, elle vient d'échouer au test de sélection pour intégrer l'équipe nationale. Désormais elle doit quitter sa meilleure amie, retourner au lycée et renoncer à ses rêves. Dans l'eau, Lou se sentait chez elle, mais sur la terre ferme, du haut de ses 1,77 mètres, avec ses épaules trop larges et ses cheveux cramés par le chlore, elle est un poisson qui suffoque.

Mais elle ne restera pas sur le bord du bassin bien longtemps... car malgré le sort qui s'acharne – maladresses en pagailles et longs moments de solitude – Lou va vivre une aventure aussi dingue qu'inoubliable. Une triple rencontre la mènera bientôt du fond de la bibliothèque à la scène d'Incroyables Talents alternant sans cesse entre son (in)existence d'ado et une série d'accidents, de plongeons et de course-poursuite en tout genre !

Sa  malchance désopilante contrée par un sens inouï de l'autodérision provoque sans tarder notre empathie pour ce personnage et ceux qui l'entourent. Un roman épais mais irrésistible, sportif et déjanté, qui nous parle de relations et de compétition, à une période où tout arrive, tout change, et où d'une seconde à l'autre, tout s'écroule ou tout s'emballe !

Lucie Charrier

 

20:14 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

03/06/2016

Papa qui lit

                                         Papa qui lit


Rémi Chaurand - Charles Dutertre
Didier jeunesse

Ce soir c'est papa qui lit. Pour impressionner un peu maman et parce que, oui, il est capable de coucher ses quatre enfants,  leur brosser les dents, enfiler les pyjamas, leur lire une histoire. Et non seulement il en est capable mais avec lui, ça va vite, c'est simple et efficace !

320813-001-C-1.jpg

Ça y est... chacun est prêt, sur le canapé. Si Papa donne le ton, chaque protagoniste prend rapidement sa place et s'impose dans le récit : il y a les jumeaux plein d'énergie et jamais d'accord Loup et Charlotte, la grande Sarah qui connait déjà la fin des histoires et la petite Lune qui distribue les coussins. La lecture promet d'être mouvementée !

320816-001-C.jpg

Théâtrale et hilarante, cette petite scène quotidienne ne met pas longtemps a dégénérer et, malgré la présence solennelle de Victor Hugo, va rapidement virer à l'épopée. Doué pour illustrer les premières « longues » histoires, Charles Dutertre anime le récit de détails croustillants, s'amusant à croquer une bataille de polochon, papa qui panique et les oreilles distraites de ses quatre adorables et intenables enfants.

320815-001-C.jpg

« Si à 12, le livre n'est pas choisi, c'est tout le monde au lit ! 8, 9, 10... » Une histoire à devenir chèvre, ou à dormir debout, à lire et relire pour rire de cette famille comme les autres où tout va de travers au grand bonheur du lecteur !

Lucie Charrier

10:17 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)