Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2015

Premier matin

 

 

PremierMatin-11.jpg

 

Premier matin

Fleur Oury

Les fourmis rouges

août 2015

 

Sous un tas de fougères, Petit Ours se cache. Il refuse de se lever. Il a fait un cauchemar. Un cartable oublié, une maîtresse qui le gronde, seul et perdu… Petit Ours ne veut pas faire la rentrée des classes. C’est normal d’avoir peur Petit Ours. Tu vas apprendre beaucoup de nouvelles choses. Mais cela se fera en douceur. Heureusement, le grand ours qui l’accompagne sait quoi faire, sait quoi dire. Petit Ours se love un instant dans l’épaisse fourrure, et tout doucement, sans qu’il s’en aperçoive, il se met en route. Sur le chemin de l’école, enveloppé par les gestes tendres, guidé par les mots qui le rassurent, Petit Ours avance, et bientôt, il n’est plus seul. Les feuillages, les pelages, s’animent sous nos yeux tant le travail de dessin, réalisé au feutre, est vif autant qu’apaisant. La forêt prend forme, et, avec la peur qui s’efface, ce sont les couleurs, la rivière, les amis et les jeux qui remplissent l’espace.

L’heure de la rentrée a déjà bien sonné. Mais pour les plus petits, les habitudes ne sont pas encore prises, les gestes sont hésitants, les amitiés fragiles. Il est donc encore temps de lire et relire, avec nos petits, ce rassurant, bienveillant et précieux album.

 

Lucie Charrier

 

 

 

PremierMatin-4.jpg

 

09:13 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

28/08/2015

Nelson, le coffret, Nelson, the box

nelson_couv.jpg

Nelson, le coffret, Nelson, the box
Martine Perrin
éditions les Grandes Personnes
août 2015
3 ans et +

Le coffret – the box – rassemble quatre petits livres, carrés, cartonnés où l'on découvre Nelson, un chien court sur pattes et terriblement attachant. Dans le premier ouvrage, Cent Nelson – One Hundred Nelsons – l'on apprend à dénombrer : de 1 à 10, puis 100, la silhouette du plus écossais des petits chiens se clone et s'empile, comme un jeu de construction. Dans Nelson & Cie – Nelson & Co – Nelson nous présente ses amis et ses ennemis, le facteur, le chat des voisins, Charlie qui l'emmène en promenade... les phrases courtes sont écrites en français et en anglais. Comme une leçon, l'on s'applique à lire les deux versions, à écouter les sonorités, jouer avec les ressemblances, apprendre les correspondances. Nelson, les contraires – Nelson, Opposites – comme son titre l'indique, met en scène le malicieux Nelson, tantôt inquiet, tantôt rassuré, happy or unhappy, before and after… être passé chez le toiletteur ! Les couleurs aussi s'opposent et ponctuent les formes très stylisées, noires sur blanc, du héros à quatre pattes. Enfin, dans Nelson, les jeux – Nelson, Games – le lecteur est comme Nelson, bien apprivoisé. Il s'est familiarisé avec ce personnage, comme avec la lecture bilingue, il peut désormais s'amuser ! Designeur, architecte, illustratrice, Martine Perrin maîtrise habilement l'espace et propose d'observer, de scruter, de chercher Neslon qui s'amuse à se camoufler. Empreintes, formes, silhouettes, motifs ou aplats, jeux de profondeur et de contraste, l'ouvrage détonne avec le minimum. L'humour est omniprésent car Nelson a un sacré caractère. Une initiation multiple, à la langue, au regard pour une lecture trilingue : le texte en français, le texte en anglais et le graphisme s'accordent pour une traduction au poil !

Lucie Charrier

 

nelson_inter1.jpg

09:05 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

23/06/2015

Méli-mélo de mots

 

9791023504781.jpg


Valérie Yagoubi, Agnès Audras
Seuil

Avec un chat et un pot, tu fais un mot... Chapeau ! Le principe est simple : une devinette, deux images et le nouveau mot se découvre lorsque l'on tourne la page.

On compose, on décompose, on cherche, on observe, les images deviennent des syllabes et les sons des homonymes, ce méli-mélo de mots est vraiment très rigolo !

Chaque page est un petite énigme, avec ses indices. Les plus petits seront ravis des jeux de contrastes entre le noir profond des pages et les aplats glacés qui façonnent les objets, animaux et personnages de cet imagier.

Ils se laisseront surprendre par le jeu de domino qui assemble, d'un revers de page, deux choses pour en former une autre.

Les apprentis s'essaieront à l'exercice de la lecture : à l'oral, à l'écrit, la magie opèrera dans leurs esprits ! Car les mots se lisent au dos des images, transformant la demi-page en carte à jouer, à découper, à retourner.

Quant aux plus dégourdis, ils inventeront la suite, créant des rébus avec deux, trois ou quatre mots, ils se laisseront tenter par ce jeu graphique, magique et poétique. Un méli-mélo de mots, de couleurs, de formes pour un livre qui se lit, se regarde, se joue... en famille ou en solo, une réussite à tous les niveaux !

Lucie charrier

09:28 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

19/06/2015

Leni fait la grande

 

DSC02278.JPG

Leni est vraiment trop chou à croquer mais chut, elle n'aime pas du tout que l'on dise cela...parce qu'elle est grande ! D'ailleurs elle sait faire pleins de trucs de grands, alors même si elle a encore l'air petite, Leni est déjà une grande personne...Mais bon jusqu'à un certain point seulement...

DSC02281.JPG

Cet album signé Emma Adbage aux éditions Cambourakis, est le dernier opus paru en français des aventures de Leni et c'est toujours un bonheur de retrouver cette petite fille au caractère très affirmé.

DSC02283.JPG

Leni, je crois que nous la connaissons tous, il se peut même que nous ayons été des "Leni" il n'y a pas si longtemps que cela...

Avec un dessin foisonnant, presque saturé de détails mais aussi ponctué de plages blanches , Emma Adbage nous transporte dans le petit monde de Leni, si juste, si drôle !

13:09 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

09/06/2015

Papa sur la lune

Papa+sur+la+lune+illu+3.jpg

                                                            Papa sur la lune

                                                 Adrien Albert

                                             L'école des loisirs

 

Aujourd'hui Mona part chez son papa, sur la Lune. (...) Le moment du départ est toujours un moment excitant. Maman allume les réacteurs de la fusée, 3, 2, 1, feu ! Décollage réussi.

Pour Mona, passer le week-end chez son papa, c'est toute une aventure ! Et grâce à sa fusée personnelle, installée par maman dans le jardin, elle arrive en un rien de temps sur la Lune où l'attend, impatient, son papa.

Dans la station, Mona est comme chez elle, elle fait de la trottinette, joue aux cubes avec papa, regarde les dessins animés, se douche et mange comme n'importe quelle petite fille.

Dans la salle du grand observatoire, une lunette géante permet d'observer la Terre : oh ! Maman a trouvé un petit chat ! Mona a déjà hâte de rentrer pour le câliner.

Dans l'univers d'Adrien Albert, le quotidien se pare de mille inventions : des robots, des animaux, des accessoires insolites, comme nous les imaginions petits, qui pimentent et facilitent la vie de ses héros ordinaires.

Alors même si papa habite astronomiquement loin, rien n'est impossible ! 

Un peu d'imagination, des gadgets supersoniques, et le bonheur d'être en famille est au rendez-vous !

Lucie Charrier

21:58 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)

11/05/2015

La promesse de l'ogre

 

 

 

images.jpg

                                     La promesse de l'ogre
                                            Rascal – Régis Lejonc
                                                    Pastel    

                                               L'école des loisirs



Un ogre avait un fils. Tous deux vivaient dans une grande cabane de bois au beau milieu des bois. (...) Sans crainte de se tromper, l'on pouvait dire que le père et le fils s'aimaient.
Pourtant père et fils sont bien différents. Sensible et délicat, le fils ne peut se résoudre à manger des enfants, malgré les talents culinaires de son père, malgré le poids de la tradition et la destinée qui l'attend.

Par amour, l'ogre fait une promesse à son fils, mais un jour l'instinct est plus fort et le père se remet en chasse... Le lecteur de cet album est happé, tout entier dévoré par la puissance du texte et la beauté des illustrations.

Les couleurs, vibrantes, enveloppantes, contrastent avec la noirceur de l'histoire et révèlent toute la complexité de cette relation père-fils, exprimée à travers les mots de Rascal. On ne choisit pas sa famille, et les décisions sont difficiles quant l'amour se mêle au dégoût.
Être celui qui le rendra fier ? Être soi ? Sauver son père ? Sauver sa peau ? Cet album nous laisse sans voix, émus par tant de courage, touchés par la tragédie qui marquera et délivrera ce jeune héros.

Lucie Charrier
 

10:16 Publié dans Livres | Lien permanent | Commentaires (0)